Guy Cayemite: poèmes

FINI

Tu réclames toute attention
mais tues l’âme de mes intentions
sans merci tu me nies ton cœur,
la lie de ta cigüe, mon malheur,
un lit qui me hante, m’enchante
et me lie à cette plume qui te chante.
“C’est fini! Fini le lien! Adieu!”
me dis tu, “Fini!” au lieu
d’un au revoir comme de coutume,
voir un baiser à ma plume…
Vaut mieux me fuir
que m’être indifférente,
vaut mieux me hair
que m’être distante,
l’amour en onde
court notre monde…
Un jour tu es là,
en un tour, l’autre pas,
en somme tu oscilles
comme tu pétilles…
Tout en toi m’est égal,
à mon goût, un régal,
car vois tu , je t’aime
toutes les fois le même…

***

Né le 8 juillet 1950 à Jérémie, Louis Joseph Guy Marie Cayemitte est le fils de René Cayemitte, instituteur, et d’Inès Mars. Il fit ses études primaires chez les Frères de l’Instruction Chrétienne. Pour ses études secondaires, il fréquenta d’abord le collège Saint Louis de Jérémie (jusqu’en Rétho) et ensuite le lycée Anténor Firmin (Philo). Après des études en comptabilité à la Faculté de Droit et des Sciences Économiques, il a travaillé à l’usine à glace Nationale et à la Banque de Boston à Port-au-Prince jusqu’en 1982. Il s’est ensuite établi à Miami, en Floride, où il réside jusqu’à cette date. Il s’essaie à la poésie depuis 2009.

Leave a Comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: