Onè? Respè!

Cinq auteurs en lice pour le Prix littéraire de la Fondation Prince de Monaco

Envoyé par Virginie Turcotte,
Adjointe éditoriale, Mémoire d’encrier

Cinq écrivains (Franketienne, Alain Mabanckou, Victor-Lévy Beaulieu, René de Ceccatty et Jean-Paul Kauffmann) ont été sélectionnés pour le Prix littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco qui sera décerné le 2 octobre dans la Principauté.

Le Conseil littéraire de la Fondation, présidé par la Princesse de Hanovre Caroline de Monaco, s’est réuni mercredi à Paris. Créé il y a 60 ans, le Prix Littéraire Prince Pierre de Monaco honore un écrivain d’expression française de renom pour l’ensemble de son œuvre. Le prix est doté de 15.000 euros.

L’an dernier, le Prix avait été attribué à l’écrivain et journaliste Pierre Assouline, pour son roman “Vies de Job” (Gallimard).

Par ailleurs, le jury a retenu cinq romanciers pour participer à la Bourse de la Découverte, qui récompense un jeune auteur francophone pour un premier ouvrage de fiction. Dotée de 12.000 euros, elle est décernée le même jour.

Il s’agit de Régis Delicata pour “Rhapsodie pour une dent creuse” (Grasset), Augustin Guilbert-Billetdoux pour “Le Messie du peuple chauve” (Gallimard), Philippe Lançon pour “Les Iles” (JC Lattès), Jean-Philippe Rossignol pour “Vie électrique” (Gallimard) et Pauline Dreyfus pour “Immortel, enfin” (Grasset).

Franketienne