Idées de Lecture

COUCOU MAGAZINE

SALNAVE, MARCEL - Vive SalnaveLa première personne qui a suscité cet engouement pour l’histoire de mon pays était mon professeur d’histoire en classes terminales. En effet, M. Mevs, qui de toute évidence éprouvait un plaisir immense à recréer ces évènements épiques de notre grande aventure historique, m’avait communiqué son enthousiasme et ses élans patriotiques. Mieux qu’un quart de siècle plus tard, je me retrouve à cette même croisée où l’impulsion d’apprendre davantage de notre passé collectif m’emballe merveilleusement. La motrice cette fois provient de la lecture de « Vive Salnave », une narration de l’administration d’un président plutôt méconnu du grand public. L’ouvrage a été conçu et rédigé par son arrière petit-fils, Marcel Salnave, après des recherches extensives et appropriées qui permettent d’aller au fond des faits de l’époque pour mieux comprendre leurs conjonctures et les conséquences qui en découlent. Le président Sylvain Salnave se révèle un stratège hors pair dont les prouesses militaires défrayaient la…

View original post 101 more words

Artwork by Haitian Artists

Thoughts to Ponder

COUCOU MAGAZINE

UNE MARCHANDE EN UNIFORME

Par Marc Accimé 
Marc AcciméSur la route de Laboule, au haut de Pétion Ville, elle étale son petit négoce. Elle s’appelle «marchande» et elle est fière d’être adressée ainsi par les gens du quartier qui l’approchent à crédit ou au comptant pour les provisions alimentaires. Les négociations devant amener au juste prix sont souvent difficiles. Le ronflement des engins lourds et les avertisseurs tonitruants des tap-tap, ajoutés aux cris et aux bavardages de ses pairs, entrainent un rythme discordant créant une musicalité peu harmonieuse.A l’étalage, il y a un peu de tout: du céréal de toute sorte, des légumes, des végétaux, des épices et de la viande. A côté, il y a un hangar destiné à l’arrimage du charbon.

L’essence de ce récit n’est en aucun cas d’encourager la vente du charbon résultant de la coupe des bois. Dans ce pays où le déboisement rend la terre…

View original post 713 more words

Thoughts to Ponder

Thoughts to Ponder.